Séance d'hypnose - Hypnose AS

Partager cet article

Tout savoir sur l’hypnose et l’état vers lequel il tend

L’hypnose selon moi, est un Art. L’art d’accompagner tout un chacun vers un mieux-être. L’art de dissiper (gommer) les barrières de la Conscience pour accéder à l’Inconscient, réservoir immense de ressources et connaissances. Mais l’Art également de les créer …

L’état d’hypnose est avant tout un état naturel que l’on vit plusieurs fois par jour, par exemple lorsque nous sommes très concentrés sur notre travail, nos études, nous sommes dans une bulle ; ou encore lorsque l’on est totalement absorbé par la lecture d’un livre, et que l’on n’entend pas la personne juste à côté qui nous dit quelque chose. Le cinéma en est une belle représentation, par exemple lorsqu’on est totalement immergé dans le film et que nous ressentons de la joie ou de la tristesse comme si l’on y était. Dans ces moments-là nous vivons une transe légère, nous sommes en état d’hypnose.

Comment cela fonctionne ?

En hypnose, on vit une expérience de modification de nos sensations, nos représentations, de nos perceptions. L’hypnose d’accompagnement reconnait, provoque, amplifie et utilise cet état modifié de conscience, qui est normal et propre à chaque être humain, pour amener la personne qui vient en séance à prendre conscience de ses réalités intérieures, mais également d’être actrice de ses changements. Un mécanisme clé de changement de notre façon d’appréhender un problème est la gestion même de l’attention que l’on y apporte.
L’art de l’Hypnopraticien est d’amener l’attention de la personne sur ce qui lui sera le plus bénéfique au détriment de ce qui est gênant pour elle. En passant par un état particulier de conscience dans lequel les situations problématiques peuvent être transformées, améliorées, crées, des phénomènes nouveaux se mettent en place. Les barrières de la conscience cèdent et laissent place à l’inconscient qui est la partie submergée de l’« Iceberg » et qui renferme simplement « tout ce qui n’est pas conscient ». Le langage de l’inconscient est un langage imagé, comme celui des rêves, et il a son propre mode de fonctionnement, qui n’est pas forcément logique comme dans nos rêves. C’est cette forme de langage que l’Hypnopraticien utilise pour actionner les leviers de transformation car l’inconscient est le siège même de notre créativité et de nos émotions.

Quelles que soient les méthodes d’hypnose d’accompagnement (hypnose Ericksonienne, hypnose archétypale, ou autres courants), elles ont pour base commune que chaque être humain possède en lui les capacités pour résoudre ses propres difficultés (troubles de l’alimentation/comportement/sommeil, estime et confiance en soi, phobies, etc). Et que nous détenons en nous-même la capacité de changer instantanément d’état interne. Les applications de l’hypnose sont infinies, et la créativité est la clé des changements. Nous pouvons devenir Maître de nos émotions et non plus être sous leur emprise…

Les questions fréquentes :

« De même que les contenus conscients de notre esprit peuvent disparaître dans l’inconscient,

de nouveaux contenus qui n’on jamais été conscients peuvent en émerger »

« L’homme et ses symboles » 1964 Karl Gustav Jung

En hypnose, nous utilisons entre autre, les mots comme une multitude d’outils qui nous permettent d’interagir avec l’inconscient, continent infini de toutes nos ressources et nos connaissances. Ce dialogue permet de prendre conscience de la richesse et de la vie inconsciente que nous possédons au plus profonds de nous.

Qu’est-ce que l’inconscient ?

C’est une partie de nous qui fonctionne tout le temps sans même que nous nous en rendions compte, même lorsque nous dormons ; cette partie, c’est l’inconscient : elle coordonne et régule nos fonctions biologiques, comme par exemple la respiration, les battements du cœur.

C’est également un immense réservoir de ressources et de connaissances dans lequel nous emmagasinons au fur et à mesure de notre vie, toutes sortes de souvenirs, d’émotions, de sensations, d’odeurs, de goûts, de savoir-faire et de savoir-être.

L’inconscient est également le siège de notre créativité et de nos émotions.

Grâce aux suggestions que l’hypnopraticien fait sous hypnose, nous l’informons qu’il peut mettre en œuvre ses forces pour améliorer notre vie présente, et conditionner notre futur.

L’inconscient est autonome et a son propre mode de fonctionnement. Il est aussi à sa manière notre protecteur. En d’autres termes, il met à l’écart du conscient, les expériences de nos vies qui ont été vécues comme traumatisantes. Néanmoins cette fonction de refoulement a un prix, à savoir que les « charges émotionnelles » enfouies, coincées au fond de soi, peuvent se matérialiser, se cristalliser sous différentes formes de troubles, phobies, baisse de l’estime de soi, stress, douleur..

Quel est donc le rôle de l’hypnopraticien ?

Le praticien en hypnose, par des suggestions et un langage imagé, recadre les souvenirs, les émotions, les croyances limitantes, de sorte que les comportements soient plus constructifs et positifs, afin d’en retirer un enseignement de ce vécu plus approprié. Car toutes nos expériences sont des réussites provisoires si nous les considérons comme des enseignements.

De part toutes les méthodes à sa disposition, l’hypnopraticien vous accompagne dans la gestion des douleurs, du stress , et autres problématiques, en modifiant la représentation que nous avons de notre propre réalité qu’elle soit juste ou erronée, en modifiant également l’idée que nous nous en faisons, afin de changer nos comportements, notre façon de faire et notre façon d’être.

Est-ce que l’hypno praticien peut contrôler notre esprit ?

Certaines personnes pensent que grâce à l’hypnose, on peut prendre le contrôle de l’esprit des autres et de leur faire exécuter ce que l’on veut simplement en le lui demandant. Bien sûr, il n’en est rien !!

Pourquoi ? parce que dans l’inconscient de chaque être humain est stocké son propre code éthique et moral. Il n’est aucunement possible de contourner ce code éthique en forçant la personne à réaliser des situations qui sont exclues de ses propres valeurs.

De plus, quand une personne est en état d’hypnose, elle a davantage le contrôle sur elle-même. Elle reste parfaitement consciente et lucide : elle entend et comprend et se rappelle de tout, elle peut bouger, parler, rire…

De ce fait, si une action, une suggestion ne convenait pas à la personne, elle pourrait rouvrir les yeux et réagir immédiatement.

Peut-on rester coincé en hypnose ?

Bien évidemment non, puisque l’hypnose est un état modifié de conscience naturel, et comme tout état modifié de conscience, il est temporaire. Vous semblerait-il possible de rester « coincé » en méditation ? probablement pas, n’est-ce pas ?

Plus d'articles