Relaxologie

Relaxologie

La relaxation, maître mot pour se libérer de certains maux.

Des maux du psychisme, des maux du corps.

Quand le corps et l’esprit se sentent débordés, alors ils l’expriment de maintes façons. Ces cristallisations se manifestent sur et dans le corps, mais s’expriment également par des états d’esprit négatifs. Naissent alors angoisses, stress, manque de confiance en soi….

Une pratique régulière permet une plus grande maîtrise de soi

De nombreuses techniques de détente font le plus souvent appel à la respiration et à la relaxation qui sont intrinsèquement liées. Pratiquer régulièrement, revient à maîtriser nos réactions, gérer plus efficacement les stress quotidiens. Elle permet de ressentir un bien-être immédiat, et ainsi récupérer nos énergies physiques (en régulant les systèmes nerveux & cardiovasculaire), et psychologiques (en régulant les émotions).

Le rôle de la respiration

En pratiquant une respiration abdominale, c’est comme si le souffle venait masser la zone du plexus solaire, activant ainsi le système nerveux parasympathique, et de ce fait agir à l’encontre du système sympathique impliqué dans la réponse au stress. Le pas est alors franchi pour faciliter le processus de relaxation.

 

La relaxation, maître mot pour se libérer de certains maux.

Des maux du psychisme, des maux du corps.

Quand le corps et l’esprit se sentent débordés, alors ils l’expriment de maintes façons. Ces cristallisations se manifestent sur et dans le corps, mais s’expriment également par des états d’esprit négatifs. Naissent alors angoisses, stress, manque de confiance en soi….

Une pratique régulière permet une plus grande maîtrise de soi

De nombreuses techniques de détente font le plus souvent appel à la respiration et à la relaxation qui sont intrinsèquement liées. Pratiquer régulièrement, revient à maîtriser nos réactions, gérer plus efficacement les stress quotidiens. Elle permet de ressentir un bien-être immédiat, et ainsi récupérer nos énergies physiques (en régulant les systèmes nerveux & cardiovasculaire), et psychologiques (en régulant les émotions).

Le rôle de la respiration

En pratiquant une respiration abdominale, c’est comme si le souffle venait masser la zone du plexus solaire, activant ainsi le système nerveux parasympathique, et de ce fait agir à l’encontre du système sympathique impliqué dans la réponse au stress. Le pas est alors franchi pour faciliter le processus de relaxation.

 

On parle alors de relaxologie : ensemble de pratiques qui, au-delà de la relaxation corporelle et détente morale qu’elles procurent répondent à un besoin de quête de soi et de sens.
La relaxologie mêle hypnose, sophrologie, techniques de respiration et de relaxation, méditation, yoga, ou encore art-thérapie (stimulation par la créativité)

On parle alors de relaxologie : ensemble de pratiques qui, au-delà de la relaxation corporelle et détente morale qu’elles procurent répondent à un besoin de quête de soi et de sens.
La relaxologie mêle hypnose, sophrologie, techniques de respiration et de relaxation, méditation, yoga, ou encore art-thérapie (stimulation par la créativité)

Les différentes méthodes
de relaxologie dont sont inspirées mes séances

Le training autogène de Schultz

modèle de la relaxation musculaire et d'autohypnose. Il s’agit d’une méthode de relaxation par concentration, en formulant des auto suggestions, comme par exemple : «ma respiration est lente», « mon cœur bat calmement».

La méthode Vittoz

Fondée sur la perception physique des sensations pour rétablir le contrôle cérébral, en créant des alternances entre "penser" et "sentir".

La relaxation progressive de Jacobson

Méthode dans laquelle on prend conscience des muscles contractés et décontractés en alternance, le but étant de contrôler ses émotions en contrôlant ses muscles.

L'eutonie de Gerda Alexander

La méthode réside dans le développement de la sensibilité et de la capacité à observer ce qui se passe en soi, depuis la limite extérieure de la peau jusqu'à l'espace intérieur des os, articulations et organes viscéraux.

La Sophrologie d’Alfonso Caycedo

Allie plusieurs techniques de relaxation, basée sur la respiration, le relâchement musculaire et la pensée positive

Les différentes méthodes
de relaxologie dont sont inspirées mes séances

Le training autogène de Schultz

modèle de la relaxation musculaire et d'autohypnose. Il s’agit d’une méthode de relaxation par concentration, en formulant des auto suggestions, comme par exemple : «ma respiration est lente», « mon cœur bat calmement».

La méthode Vittoz

Fondée sur la perception physique des sensations pour rétablir le contrôle cérébral, en créant des alternances entre "penser" et "sentir".

La relaxation progressive de Jacobson

Méthode dans laquelle on prend conscience des muscles contractés et décontractés en alternance, le but étant de contrôler ses émotions en contrôlant ses muscles.

L'eutonie de Gerda Alexander

La méthode réside dans le développement de la sensibilité et de la capacité à observer ce qui se passe en soi, depuis la limite extérieure de la peau jusqu'à l'espace intérieur des os, articulations et organes viscéraux.

La Sophrologie d’Alfonso Caycedo

Allie plusieurs techniques de relaxation, basée sur la respiration, le relâchement musculaire et la pensée positive

Les bénéfices que ces méthodes procurent

Connexion avec soi

Pensées positives

Détente

Relâchement musculaire

Les bénéfices que ces méthodes procurent

Connexion avec soi

Pensées positives

Détente

Relâchement musculaire

A savoir avant votre prise de rendez-vous

Soyez rassuré, vous restez conscient tout le long de la séance.
Ainsi cela vous permet de bouger, de parler et de continuer à échanger avec moi.

La séance débute avec votre objectif que nous définirons ensemble pour amorcer ce changement désiré.

Il n’y a pas de séance qui se ressemble. Je m’adapte à votre demande, à votre besoin et à votre personnalité.

1ère séance

Pour une prise de contact & découverte 45mn en moyenne. Tarif : 35€

Règlement en chèque ou espèces

Séance de suivi

1h30 en moyenne

Tarif des séances

Hypnose (hors arrêt tabac), relaxologie et reflexologie faciale sont à 65€
Arrêt du tabac : 135€ (2 séances)
Règlement en chèque ou espèces

Rendez-vous

Agenda en ligne

L’hypnopraticien n’est ni médecin, ni psychologue, ni psychiatre, ni psychothérapeute. Il ne fait donc pas de diagnostics, ne soigne pas et ne guérit pas. Ses prestations ne prétendent en aucun cas se substituer à un acte médical ou à des prestations médicamenteuses, mais viennent en complément de ces derniers.

Envie d'une séance ?

Envie d'une séance ?

Réflexologie faciale

Le visage, le miroir du corps

J’aimerai ici vous parler de Réflexologie Faciale. Ou comment prendre soin de soi autrement…

Nous savons tous que la nature possède des ressources infinies pour soulager, atténuer des troubles de santé, mais savez-vous que notre propre corps, à chaque instant, mobilise, par des phénomènes qui nous sont inconscients, un nombre indéfinissable d’actions pour assurer notre survie, qu’il combat une multitude d’éléments intérieurs et extérieurs pour que notre équilibre et nos fonctions vitales soient en harmonie.

Quels maux peut-elle soulager ?

C’est en ce sens que la réflexologie faciale vient soutenir et renforcer les efforts constants de notre organisme. Elle ne se substitue pas à la médecine allopathique puisqu’il n’y a aucune interaction avec les traitements, mais peut venir en complément de celle-ci.

Cette pratique n’est pas de l’acupuncture, qui est réservée aux praticiens spécialisés.

Elle a la particularité de soulager les maux bénins qu’ils soient aigus ou chroniques en peu de temps. Ce qui est merveilleux, c’est que la pratique peut se faire en toute autonomie.

Les problèmes concernant le dos, les articulations, les muscles, par exemple les douleurs lombaires, les sciatiques, etc

Les troubles du système nerveux, comme les angoisses, le stress, migraines, etc

Et bien d’autres encore…

Comment ça marche ?

En réflexologie faciale, on n’utilise pas d’aiguilles ; l’organisme réagit à la stimulation de zones réflexes sur la peau du visage.
La peau est considérée comme un relais du cerveau : en stimulant certains points sur la surface de la peau, c’est comme si des signaux étaient envoyés au cerveau pour activer le processus de soulagement.

Cette pratique de stimulation et de massages permet de retrouver un bon niveau d’énergie mais également de se détendre facilement.

La projection du corps sur le visage

Je précisais en début de texte que le visage est le miroir du corps en ce sens que tout notre corps est projeté sur le visage. Imaginez une personne qui serait calquée sur votre visage : la tête serait située au milieu du front, juste entre les sourcils, les bras seraient sur les sourcils avec les mains sur les tempes, le dos serait le long de l’arrête du nez, le fessier serait sur le nez, les cuisses dans le prolongement des rides du sourire, les genoux au niveau de la commissure des lèvres, les tibias suivraient la courbe des lèvres, et enfin les pieds se rejoindraient au niveau du menton. Fascinant n’est-ce pas ?

L'effet miroir

C’est pour cette raison que la réflexologie faciale parle d’effet « miroir », car chaque partie du corps est représentée sur le visage que l’on vient stimuler/masser en un point précis.

Même si cette pratique ne comporte aucun risque, certains points ne sont pas à stimuler dans certains cas, comme pour les grossesses, l’hypertension, l’hypotension, et même si la stimulation des points peut mettre en évidence certains troubles, seul un médecin peut poser un diagnostic.

Réflexologie faciale

Le visage, le miroir du corps

J’aimerai ici vous parler de Réflexologie Faciale. Ou comment prendre soin de soi autrement…

Nous savons tous que la nature possède des ressources infinies pour soulager, atténuer des troubles de santé, mais savez-vous que notre propre corps, à chaque instant, mobilise, par des phénomènes qui nous sont inconscients, un nombre indéfinissable d’actions pour assurer notre survie, qu’il combat une multitude d’éléments intérieurs et extérieurs pour que notre équilibre et nos fonctions vitales soient en harmonie.

Quels maux peut-elle soulager ?

C’est en ce sens que la réflexologie faciale vient soutenir et renforcer les efforts constants de notre organisme. Elle ne se substitue pas à la médecine allopathique puisqu’il n’y a aucune interaction avec les traitements, mais peut venir en complément de celle-ci.

Cette pratique n’est pas de l’acupuncture, qui est réservée aux praticiens spécialisés.

Elle a la particularité de soulager les maux bénins qu’ils soient aigus ou chroniques en peu de temps. Ce qui est merveilleux, c’est que la pratique peut se faire en toute autonomie.

Les problèmes concernant le dos, les articulations, les muscles, par exemple les douleurs lombaires, les sciatiques, etc

Les troubles du système nerveux, comme les angoisses, le stress, migraines, etc

Et bien d’autres encore…

Comment ça marche ?

En réflexologie faciale, on n’utilise pas d’aiguilles ; l’organisme réagit à la stimulation de zones réflexes sur la peau du visage.
La peau est considérée comme un relais du cerveau : en stimulant certains points sur la surface de la peau, c’est comme si des signaux étaient envoyés au cerveau pour activer le processus de soulagement.

Cette pratique de stimulation et de massages permet de retrouver un bon niveau d’énergie mais également de se détendre facilement.

La projection du corps sur le visage

Je précisais en début de texte que le visage est le miroir du corps en ce sens que tout notre corps est projeté sur le visage. Imaginez une personne qui serait calquée sur votre visage : la tête serait située au milieu du front, juste entre les sourcils, les bras seraient sur les sourcils avec les mains sur les tempes, le dos serait le long de l’arrête du nez, le fessier serait sur le nez, les cuisses dans le prolongement des rides du sourire, les genoux au niveau de la commissure des lèvres, les tibias suivraient la courbe des lèvres, et enfin les pieds se rejoindraient au niveau du menton. Fascinant n’est-ce pas ?

L'effet miroir

C’est pour cette raison que la réflexologie faciale parle d’effet « miroir », car chaque partie du corps est représentée sur le visage que l’on vient stimuler/masser en un point précis.

Même si cette pratique ne comporte aucun risque, certains points ne sont pas à stimuler dans certains cas, comme pour les grossesses, l’hypertension, l’hypotension, et même si la stimulation des points peut mettre en évidence certains troubles, seul un médecin peut poser un diagnostic.

Vous êtes curieux, si nous en parlions ?

Vous êtes curieux, si nous en parlions ?​

Vous avez une question ?

Contact

Vous avez une question ?

Contact